FORUMS FRATERNELS




 
 


Partagez|

Ulrick ~ La bête ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar






Messages : 107
Humeur : Moqueur
Date d'inscription : 06/07/2012
Prénom : Ulrick
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Race : Hylien
Capacité(s) : Lycanthrope
Croyance : Athée
Camp : Neutre
Métier : Vagabond
Lieu de résidence : Nul part
Autres comptes : Yang
MessageSujet: Ulrick ~ La bête ~ Lun 1 Oct - 19:17


Ulrick

Nom : Gildwar (Mais il le renie)
Prénom : Erwin (préfère Ulrick)
Âge : 19 ans
Sexe : ♂
Race : Hylien
Clan : Aucun
Métier : Vagabond (Voleur)
Croyance : Aucune






« J'ai tendu la main en espérant que quelqu'un allait m'aider à me relever de ces ténèbres...»

<< La bête >>
«Je suis né dans un village au plus bas de la misère, reculé du monde extérieur, siégeant au coeur d'une sombre forêt. Là-bas, ce n'est pas la peur qui manque, au contraire, c'est la joie. Les habitants on peur de la nuit, peur de ne jamais voir le jour chaque matin. Tout ça à cause de cette légende de la ''bête''. L'on raconte que la créature garde la forêt et empêcherait quiconque d'en sortir, enfin, nous, les villageois. C'est une forêt maudite par les déesses, nous sommes les proies, la créature le traqueur. Elle viendrait dans le village, choisirait une victime et l'emporterait avec elle pour ensuite... la dévorer. »

Mais bon, passons à mon histoire.

<< L'enfant maudit >>

« Je me prénomme Erwin Gildwar. Erwin est le prénom de mon père, qui d'ailleurs, a disparu peu après ma naissance, l'on ne m'a jamais rien dit à son sujet. Ma mère... une femme qui n'a pas voulue de moi. Elle ne s'occupait pas de moi, mais de mon frère, lui, le « chouchou ». Il se faisait dorloter, il mangeait à sa faim, alors que moi, je traînais dans un coin sombre et humide, me laissant mourir de faim. Dans tout ça, les enfants du village eux aussi, me rejetaient, me lançaient des pierres, m'insultaient etc. Bon, pas une vie de noble en tout cas. Et le pire, c'est que je ne ripostais pas face à ce que j'endurais. Mais dans tout ça... je suis un enfant maudit. Pourquoi? Car je suis naît la nuit d'une pleine lune et l'on dit des enfants maudits que ce sont les futurs bêtes des bois. Enfin, je suis le seul enfant maudit du village... »

« En réalité, je ne faisais qu’espérer inutilement ... »

<< Le temps passe >>

« J'ai grandi seul, sans personne pour s'occuper de moi, j'ai appris à voler, sans bien sûr, me faire attraper... quoi que, un jour un vol a mal tourné, l'on m'a pris en flagrant délit et en récompense l'on m'a marqué au fer chaud... Oui, les habitants tiennent beaucoup à la nourriture, qui d'ailleurs, ce faisait rare. Mais bon, ce n'est arrivé qu'une seule fois heureusement.
Au fur et à mesure du temps, je commençais à devenir... différent. Je passais mon temps dans les bois, me fichant des avertissements des autres, je revenais le soir, couvert de bleus et de cicatrices, agressif envers les habitants, au point même de frapper pour me défendre, attention, frapper jusqu'à faire saigner et plein de choses encore. Enfin... Comme on dit, le temps passe, les gens changent... »


<< Un deuxième visage>>

« Oh que j'ai changé quand j'ai appris qui j'étais réellement... C'est passé si vite... mais, il fallait que je le sache un jour ou l'autre. Je me rappelle encore, j'avais... quatorze ans. Et ce jour-là, la colère avait dépassé mes limites. Un des enfants m'avait énerver en me faisait rappeler que j'étais un enfant abandonné, dénué d'amour, laid et repoussant et de plus, un enfant maudit. A ce moment... la colère m'envahis. J'ai commencé à le frapper, encore et encore, lui brisant le nez même et puis tout coup... je pris une apparence différente. Non pas moralement, mais physiquement. J'étais devenu... un animal, un loup pour être précis, mais pas un loup normal, loin de là, mais avec un peu plus de corpulence et de force. Je ne fis qu'une bouchée de l'enfant... Là, la vérité éclata au grand jour. J'étais... la bête. »

<< Massacre>>

« J'ai fuis dans les bois, toujours sous ma forme bestiale, loin du village, sachant que ses habitants étaient terrorisés. J'avais tué une personne et cela ne m'affectait pas au fond... Pendant des heures j'ai couru, puis je me suis arrêté, me rendant compte de ce que j'étais devenu. Les minutes ont défilées, je songeais. La nuit tomba et cette nuit là, c'était la pleine lune. Une nouvelle vie pouvait s'ouvrir à moi... mais il me restait une chose à faire, me venger.
Je retournais au village, ils étaient tous là, rassemblaient autour d'un grand feu, pas de cérémonie, mais une réunion du village. Parfait. J'entrai dans le village à toute vitesse et un carnage commença. Pas une seule vie, pas un enfant j'épargnai. Le sang coulait à flot, même ma propre mère et mon frère, je l'ai fixé, gisant dans leur propre sang... bien sûr, pas de remords, c'était l'occasion parfaite pour leur faire payer ce qu'ils m'ont fait endurer toutes ces années. Puis, le massacre finis, je retournais dans les bois et en sortis... là, une plaine, un paysage différent... »

<< La vérité >>

« Non, en réalité, je ne suis pas un enfant maudit... mais je porte seulement le fardeau d'une malédiction des déesses. La légende de la bête était une vraie légende, pas de bête dans les bois. Comment j'ai appris cela ? Simple. Après être sorti des bois, je pus reprendre ma forme humaine. Ensuite, j'ai marché, jusqu'à tomber sur un petit village. Là... une rencontre... l'homme qui a fuit... mon père. Et oui. Il m'a reconnu grâce à ma couleur de cheveux et de pupilles, ont été presque identiques physiquement. Il me raconta tout ce que je devais savoir.
La malédiction remonte à trois siècles. Peu après que les déesses se soient révoltées, une malédiction tomba sur ma famille, les condamnant à être des créatures du diable. Mes ancêtres ont caché notre secret aux yeux des gens. Mon père, lui, avait fuit le village, car il ne voulait plus vivre dans la pauvreté, de plus, il n'aimait pas ma mère. Il avait été touché par la malédiction, j'en héritais. Tout s'éclaircit. Il me raconta comment me contrôler sous ma transformation, ne dire à personne qui j'étais vraiment et de changer de prénom, au cas où. Je pris Ulrick. J'ai vécu jusqu'à mes seize ans avec mon père, il mourut peu après de vieillesse. Et c'est à ce moment que j'ai commencé à mener ma propre vie... une vie libre. »


« Mais, je me suis relever seul face aux ténèbres et j'ai marché sur un chemin me conduisant vers une autre vie »



Forme Humaine

Ulrick mesure approximativement 1m80. Il est plutôt musclé, un tour de taille normal. Il pratique beaucoup d'effort physique. Une brûlure est présente dans son dos, dû au fer chaud dans son enfance.
Sa peau est blanche, légèrement bronzée. La couleur de ses pupilles est plutôt anormale, elle est d'une couleur mi-blanc, mi-gris. Ses cheveux sont d'un blanc neige, la longueur lui arrivant au niveau du haut du cou, et des mèches rebelles. Quand il fait un sourire en coin, deux canines aiguisés qu'il laisse voire. En faite, sous la forme humaine, il a deux dents différentes aux autres, elles sont aiguisés, donc des canines. Elles se trouvent sur la rangée de dents du haut. D'ailleurs, quand il est plutôt apaisé, son visage dégage une expression de nostalgie. Il lui arrive quelques fois de sourire...
Il a les traits du visage allongé quand il est calme, lorsque la colère s'affiche, ses traits se durcissent.

Forme lycanthrope

Sous cette forme, Ulrick devient un loup, enfin, un loup différent de l'animal ordinaire, bien sûr, sa transformation n'est pas une forme humanoïde, donc il marche sur quatre pattes. Il mesure 1m50 de hauteur, ce qui n'est pas normal pour un loup et 1m60 de longueur. Sa fourrure est plutôt épaisse, surtout au niveau du cou, la couleur des poils est blanche. Il a une grande gueule, dont des dents crochues, des yeux étincelants, la couleur des pupilles étant rouge sang, ainsi que de grosse griffes.




Le jeune homme est constamment vêtu d'habits souples, lui permettant de se battre facilement. Il porte souvent un haut large, n'importe quel type de vêtement, tant que c'est assez bouffant, mais de préférence sans manches et il garde toujours une épaulette en métal, côté droit, fixé à un baudrier en cuir qu'il passe autour de son torse. Un tissu noir autour de la taille, qu'il attache sur le côté. De plus, il se vête d'un pantalon bouffant et de bottes en cuir, dont il entoure des fils épais autours de chaque chaussures. Il met les bouts du pantalon à l'intérieur, ne le gênant pas. Bon bien sûr, ses habits, il les vole, car monsieur les déchires souvent. Il porte souvent une longue cape noire, déchiré à des endroits. La cape possède une capuche. Quand-il n'utilise pas le vêtement, il le range dans sa sacoche.

Son arme est une dague qu'il a volé à un marché. La lame mesure vingt centimètres, faite avec un matériau spécial, bien sûr, ne contenant pas la matière de l'argent. La garde est en or, lisse et bien solide. Elle est placée dans un fourreau sur le baudrier, au niveau de sa taille, il peut donc dégainer l'arme facilement. Sinon, il possède une grande sacoche en cuir et y fourre à l'intérieur des affaires utiles. De plus, il a en sa possession une arbalète dont la pointe des carreaux sont en métal. Il fixe l'arme sur son baudrier, dans son dos. Le carquois pour les projectiles, est attaché à sa taille, pendouillant dans le vide. Il est refermé par un couvercle.




Vous savez, cette rage qui vous envahit soudainement sans que vous le vouliez, chez ce cher Ulrick c'est un deuxième visage qu'il affiche, le faisant devenir un homme différent. La colère est une chose qu'il sait maîtriser, mais, sous sa forme humaine, s'il est transformé et que la colère l'envahis... aucune chance de le faire résonner, il s'emporte violemment et devient totalement agressif, montrant la vraie bête. Il ne contrôle plus son esprit. Ce n'est qu'après un bon moment d'acharnement sur une victime qu'il retrouve ses esprits et préfère oublier tout ce qu'il a fait. D'ailleurs, si vous voulez éviter de le voir prisonnier de la colère, évitez de le vexer ou le provoquer méchamment, enfin éviter de l'énervé, c'est tout. C'est un impulsif qui n'arrive pas à contrôler correctement ses émotions. Peut être un susceptible au fond, mais il n'ira pas jusqu'à verser une larme, loin de là. Il ne ressent plus de tristesse depuis son enfance, ainsi que la peur, faut dire qu'il a constamment vécu dedans étant gamin et c'est donc habitué à cela. Il ne connaît plus la tristesse depuis son enfance, ainsi que la peur, faut dire qu'il a constamment vécu dedans étant gamin et c'est donc habitué à cela. Ah, il ne connaît pas les sentiments comme l'amitié ou l'amour, personne dans son entourage ne lui pas donné d'affection, donc il est froid avec le monde qu'il rencontre, mais, peut-être qu'une lueur de chaleur brûle au fond de lui, mais refuse de se montrer.

Ensuite. Il peut se montrer compétitif, niveau combat.
Il relève tous les défis qui lui passent sous la main. Bien sûr, il faut à la clé du défi, une récompense, sinon, pas la peine de compter sur lui, de plus, il compte sur sa force de lycanthrope pour gagner, il n'accepte pas de perdre et fait tout pour remporter la victoire, allant même jusqu'à voler la récompense si elle ne lui revient pas. Bien sûr, ce qui est constamment typique chez un voleur, c'est le mensonge et Ulrick est un gros menteur. Facile pour lui de mentir sans laisser paraître une expression qui pourrait dire le contraire. Donc, il a un avantage. Mais, difficile de lui tirer les verres du nez et le faire culpabiliser, bon... peut-être au bout d'un moment, mais vraiment au bout d'un moment, il crachera le morceau, car soit il en marre qu'on le rabâche de questions, soit sa vie est en danger et qu'il ne peut rien faire pour sauver sa peau.

Après... il est hardi jusqu'au bout. Il aime prendre des risques et espérer voir la situation se développer à sa façon. Enfin, quand la situation ne tourne pas dans son sens... eh bien... il est un peu embêter. Sinon, peut-être un petit égoïste qui se fiche des autres et pense plutôt à sa survie. Il faudrait beaucoup de choses pour le réussir à lui faire changer d'avis. Par ailleurs, un grand maladroit qu'il est, ainsi qu'un râleur de premières classes et un renfermé, ce qui veut dire qu'il ne parle pas beaucoup de lui ou de son passé, il est, de plus, un jeune homme qui aime rire des autres.





Ulrick est en quelque sorte un "loup solitaire", il n'a jamais supporté la présence d'une personne à ses côtés, de plus, personne ne peut le supporter...
Quoi que, une seule et unique personne désormais le côtoie à longueur de journée. Cette personne se nomme Brising, ou plus communément appelée Invisia.

Leur rencontre s'est faite alors qu'Ulrick venait tout juste de voler un objet précieux à un cadavre, un médaillon en or. Il pensait pouvoir le vendre à un prix cher, par ailleurs, il s'était sentit bizarre quand le médaillon rentra en contact avec sa peau.
Alors que le jeune homme avait l'intention de se rendre dans un village, une jeune femme du nom D'Invisia tomba nez à nez devant lui, avec l'intention de le tuer. Ulrick refusa de se battre alors il prit la fuite, Invisia se mettant à sa poursuite. Dans sa fuite, il laissa tomber par mégarde le médaillon, la tueuse ramassa l'objet et là, une chose étrange se produit, leur âme fusionnèrent et n'en formèrent qu'une seul. Explication : les deux personnes sont liées par l'âme, en conséquence et en bref résumé, si l'un meurt, l'autre meurt par la suite. Le médaillon a été ensorcelé avec une ancienne magie à ce jour « disparût ». Le seul moyen est de conjurer le sort avec cette magie, mais cela ne revient pas à être une tâche facile.

Désormais, Ulrick et Brising ne se lâche plus et doivent se supporter l'un et l'autre, ayant un caractère très différent, ce n'est pas facile. Mais le jeune homme fait avec et essaie tout de même d'être « supportable », il souhaite seulement voir ce sort qui les unit, disparaître. Il n'a pas besoin de veiller constamment sur Brising, sachant qu'elle est forte, mais il tient quand même à sa vie.

Qui sait, peut-être au fond de lui, la jeune femme occupe une place importante, mais il ne veut tout simplement pas l'avouer.


Ulrick n'a pas de grand capacité quand-il est sous forme humaine, si ce n'est le fait qu'il court plutôt vite, grimpe facilement ou encore assez agile en combat. Il possède beaucoup de force dans les jambes, lui permettant d'assigner de violents coups ou encore de sauter sur de longues distances, mais sur ce fait, il puise dans la force du lycanthrope qui sommeil en lui.
Il a aussi une très bonne vision qui lui permet de décocher un projectile en pleine cible.

Maintenant, sa transformation. Dans cette apparence, ses capacités changent, il obtient toutes les caractéristiques attribuées au loup, mais légèrement modifié : il possède une force énorme à la normale, ce qui sous-entend qu'il est d'une férocité extrême et qu'il lui en faut beaucoup pour s'épuiser. Il a aussi une agilité des plus surprenantes, déjouant les pièges ou autre à son avantage, mais bon, parfois, il tombe dedans inconsciemment mais réussit en s'en sortir indemne. Ulrick est plutôt rusé, enfin, pas assez en tout cas. Il peut supporter de lourd poids grâce à sa force. D'ailleurs, quand il arrache avec la gueule... il ne fait pas de quartier et réduit en bouillie.
Le nuits de pleines lunes, les capacités d'Ulrick se décuplent, ce qui peut le rendre presque invincible. Mais, le petit bémol, il n'agit plus comme un humain mais comme un animal. C'est pour cela qu'il reste à l'écart du monde les nuits de pleines lunes, sachant les dégâts qu'il peut causer. Mais les nuits normales ou le jour, son esprit redevient humain, donc, plus forcement une bête intérieurement.
Sa faiblesse est la pierre lunaire, plus communément appelé "l'argent". Il ne supporte pas ce matériau, enfin, le toucher oui, mais si une arme en argent rentre dans sa chair, cela lui provoque de profondes blessures, mais, résistant comme il est, il ne se laissera pas faire.



Je suis celui qui viendra t'arracher la tête pendant ton sommeil avec une hache. Ok? ~

Sérieusement. *tousse*Pas grand chose à dire à mon sujet... Derrière mon écran je suis une fille (et ouais!) qui aime incarné des hommes sur les forums (Aller savoir pourquoi). Donc bon. J'aime me qualifier comme un homme, me comporter comme tel etc, même si je reste une fille IRL. Bon, vraiment pas grand chose à dire à mon sujet, alors sur ce.

Ah! Et je déteste qu'on m'emm*rde. ~ Je risquerais de montrer les crocs.


Ce formulaire a été réalisé par Brindillee de Never Utopia pour Zelda - Cursed Kingdom. Aucune copie partielle ou complète ne sera tolérée.


Dernière édition par Ulrick le Mar 6 Nov - 14:19, édité 18 fois
Voir le profil de l'utilisateur

avatar






Sexe : Masculin
Messages : 396
Age : 18
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 18/06/2012
Nom : Miondir
Prénom : Eddard
Âge : 21 ans
Sexe : Masculin
Race : Célesbourgeois
Capacité(s) : Fusion céleste - Bras de feu
Croyance : La déesse de l'Espoir, Aryuua
Camp : Neutre
Métier : Errant, il s'était fixé pour but de tuer son père, mais depuis qu'il a réussi...
Lieu de résidence : Il est nomade en quelque sorte...
Liens : Selenda Liadrin : une jeune nymphe qu'il a rencontré dans la forêt et qui l'attire de plus en plus...
Équipement : Une épée, 10 dagues de lancer ainsi que quelques potions et herbes médicinales.
Autres comptes : Arion l'Assassin
MessageSujet: Re: Ulrick ~ La bête ~ Mer 3 Oct - 23:14
Bonne continuation Clin d\\'oeil


Mon existence n'a rien d'extraordinaire,
et ma mort ne changera pas la face du monde
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda.jdrforum.com/t135-carnet-de-bord-d-eddard-miondir http://zelda.jdrforum.com/t36-eddard-miondir-un-celesbourgeois-special http://zelda.jdrforum.com

avatar






Messages : 107
Humeur : Moqueur
Date d'inscription : 06/07/2012
Prénom : Ulrick
Âge : 19 ans
Sexe : Masculin
Race : Hylien
Capacité(s) : Lycanthrope
Croyance : Athée
Camp : Neutre
Métier : Vagabond
Lieu de résidence : Nul part
Autres comptes : Yang
MessageSujet: Re: Ulrick ~ La bête ~ Ven 12 Oct - 23:29
Voilà voilà, c'est pour annoncé que ma présentation est officiellement TERMINÉE. (Ben c'est pas trop tôt!)
Voir le profil de l'utilisateur

avatar






Sexe : Masculin
Messages : 396
Age : 18
Humeur : Ironique
Date d'inscription : 18/06/2012
Nom : Miondir
Prénom : Eddard
Âge : 21 ans
Sexe : Masculin
Race : Célesbourgeois
Capacité(s) : Fusion céleste - Bras de feu
Croyance : La déesse de l'Espoir, Aryuua
Camp : Neutre
Métier : Errant, il s'était fixé pour but de tuer son père, mais depuis qu'il a réussi...
Lieu de résidence : Il est nomade en quelque sorte...
Liens : Selenda Liadrin : une jeune nymphe qu'il a rencontré dans la forêt et qui l'attire de plus en plus...
Équipement : Une épée, 10 dagues de lancer ainsi que quelques potions et herbes médicinales.
Autres comptes : Arion l'Assassin
MessageSujet: Re: Ulrick ~ La bête ~ Sam 13 Oct - 1:43
Salut ^^

Perso, je 'ai rien à redire, ta présentation est très alors je te valide Sourire
Tu vas ENFIN pouvoir participer à l'event ! *sort*


Mon existence n'a rien d'extraordinaire,
et ma mort ne changera pas la face du monde
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda.jdrforum.com/t135-carnet-de-bord-d-eddard-miondir http://zelda.jdrforum.com/t36-eddard-miondir-un-celesbourgeois-special http://zelda.jdrforum.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Ulrick ~ La bête ~

Ulrick ~ La bête ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1